« Nous cherchons à créer des vins authentiques
et sensuels, ils doivent exprimer
leur terroir respectif. »

Laurent Lignier

Un domaine d’excellence
à Morey-Saint-Denis

Respecter la Nature
à la vigne

Notre vignoble est constitué en majorité de vieilles vignes plantées en sélections massales, dont les plus anciennes datent de 1936. A partir des années 1990 nous avons repris le travail des sols (labours et piochages) excluant désherbage et insecticides.
Au domaine, une conduite respectueuse dans les vignes et de son environnement et la préservation de la biodiversité sont prises en considération. D’autant plus qu’il est important de tenir compte de notre impact sur le vignoble face au changement climatique.
Depuis 2006 les pratiques du domaine sont donc biologiques et c’est en 2016 que Laurent commença la démarche de conversation « AB » qui sera certifiée en 2019.
Cette adaptation face au changement climatique nous pousse évidemment à changer nos méthodes de travail, à la vigne principalement et aller de l’avant en développant par exemple :

  • Le broyage des sarments de vignes,
  • Les méthodes prophylactiques
  • Un apport en fumier ou en compost bio provenant d’une ferme locale
  • Des semences de légumineuses dans les rangs de vigne,
  • Des com-plantations de jeunes plants ou le surgreffage,
  • Un rognage plus haut et à une fréquence plus régulée,
  • Une sélection massale dans nos propres vielles vignes.

Il nous appartient de respecter ce patrimoine qui nous entoure et d’apprendre à nous adapter face à ces nouveaux aléas auxquels nous n’avons encore pas toutes les solutions.

Etre patient
en cave

Pour les vinifications comme pour l’élevage, nos méthodes sont peu interventionnistes. La qualité du fruit est la base essentielle pour façonner nos vins.
Nous élaborons des crus qui allient fraîcheur, finesse et élégance mais qui restent solides avec de la matière et une savoureuse longueur en bouche.
Chacune de nos appellations principalement situées en Côte de Nuits (Clos de la Roche, Morey-St-Denis, Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny, Nuits-St-Georges) et aussi quelques-unes en Côte de Beaune (Pommard, Monthelie, Volnay) laissent exprimer fidèlement leur terroir unique.
Après une récolte manuelle et un tri exigeant, les raisins sont vinifiés en cuverie et élevés sur près de deux ans en fûts de chêne dans nos caves.
Nous intervenons peu dans les vinifications. Une part de grappes entières est préservée pour apporter équilibre et complexité. Remontages et pigeages sont pratiqués avec harmonie pour extraire de délicats et soyeux tannins. Avant entonnage, les lies sont sélectionnées et réparties équitablement dans chaque fût d’une proportion de 20 à 30 % de bois neufs.
S’ensuit un long élevage d’une vingtaine de mois pour permettre aux vins de se bonifier patiemment. Ils sont ensuite soutirés et embouteillés par gravité, sans filtration ni clarification.
Ce long et patient travail nous permet d’obtenir des vins équilibrés et fins, à grand potentiel de garde, tout en restant accessibles relativement jeunes.

"Comment définir la signature Hubert Lignier? Des vins qui procurent un plaisir, parfois une émotion, avec chacun leur caractère. Des vins que l’on a envie de déguster et de boire."

Un Domaine familial
depuis 6 générations

Début 1885, Jacques Lignier, chef d’équipe dans un domaine en Côte de Nuits, acquiert des parcelles de vignes décimées par le phylloxera.
Au début du XXème siècle, son fils Jules Lignier épaule alors son père pour replanter de nouvelles vignes et constituer un véritable patrimoine viticole qu’il transmettra alors à ses trois fils ; Georges, Maurice et Henri.
Henri, comme ses deux autres frères, développe son propre domaine pour atteindre 4,5 hectares de vigne en 1960. Il préserve au cœur de ses vignes de nombreux arbres fruitiers. Le travail est bien sûr manuel, seul le cheval soutient le dur labeur de cette époque.
Hubert, son fils aîné reprend en 1959 l’exploitation et va le développer au fil des années par l’achat de nouvelles parcelles ou le remembrement avec ses voisins. Son savoir-faire à la vigne et en vinification, permet d’améliorer la qualité de ses vins. En 1973, en pleine crise économique, il instaure la mise en bouteille à la propriété.
Hubert et Françoise ont trois enfants, et c’est Romain le benjamin qui rejoint son père sur un domaine de 7.5 hectares en 1992. Avec Hubert, Romain généralise le travail des sols. Rigoureux dans ses vinifications, le domaine gagne en notoriété. Mais Romain décède tragiquement à l’âge de 34 ans.
En 2004 son frère Laurent vient alors soutenir ses parents Hubert et Françoise dans cette période difficile.
Laurent décide alors dès 2007 de supprimer tous les produits de synthèse pour parvenir à mener le domaine à la certification en bio en 2019.
Françoise, qui a beaucoup soutenu Hubert dans les vignes et aux vendanges, décède en 2018.
Sous l’impulsion de Laurent, le domaine s’installe alors dans un nouveau chai en 2008 à Morey-Saint-Denis, au 13 route nationale. Le domaine se développe pour atteindre en 2020 une surface de 11 hectares. Le savoir-faire de Hubert et le style de vinification de Laurent vont permettre aux vins de progresser encore vers plus de délicatesse et de précision.
Aujourd’hui, la passion du métier continue de se transmettre avec l’arrivée progressive de Sébastien et Maëlle …

Le Grand Cèdre : un gite familial
pour vous accueillir en Bourgogne

http://www.gite-legrandcedre.fr

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l'alcool selon l'âge légal en vigueur dans votre pays de résidence. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays vous devez être âgé de 21 ans au moins. J'accepte les termes et conditions de ce site.

Désolé, vous n'avez pas l'âge légal pour visiter ce site

Alcohol alcohol is dangerous for your health. Please drink with moderation